Skip to content

PARFUM DE SUD-OUEST AU BORD DE L’EAU

Ce week-end, le Sud-Ouest s’invite sur la rive du canal Saint-Martin à l’occasion d’un événement inédit : La Sudouesterie, ou 200 m2 de pop-up store éphémère aux couleurs de la région. Au programme ? Dj-set, expo photo, produits du terroir, créateurs de mode, objets design… Une joyeuse promenade d’été teintée de nostalgie régionale, créée par Anne-Laure Lestage et Elsa Darquier – un inséparable duo de copines. Interview.

Propos recueillis par E.A – Photo : B.M

 

Elles sont radieuses, sourire aux lèvres et léger accent chantant. Liées par une indicible complicité. Anne-Laure Lestage et Elsa Darquier se connaissent depuis la plus tendre enfance. Toutes deux ont grandi et évolué ensemble dans le Sud-Ouest, avant d’être séparées par leurs carrières respectives. Aujourd’hui, elles sont enfin réunies à Paris et se lancent au coeur d’une belle aventure : La Sudouesterie, hommage à leur région natale et à leurs souvenirs communs. Nous les avons rencontrées sur le banc d’un parc ensoleillé du 18ème arrondissement, à deux pas du Sacré-Coeur.

PETIT STUDIO : La Sudouesterie est un projet audacieux. Comment vous est venue cette idée de « marché éphémère du Sud-Ouest » à Paris ?

La Sudouesterie : On a voulu créer quelque chose qui nous ressemble. L’idée de monter un marché éphémère nous trottait dans la tête depuis un petit moment, et puis ça s’est précisé en octobre dernier. On a commencé par imaginer un événement convivial basé sur l’authenticité, et non sur du marketing pur. Un endroit où nos potes pourraient passer prendre un verre. Du coup, l’idée de promouvoir notre Sud-Ouest natal sonnait comme une évidence.

PETIT STUDIO : Quels types de produits de la région va-t-on trouver sur les stands ?

La Sudouesterie : Pas mal de choses. De la photographie, du mobilier design, des créations de mode et accessoires pour l’homme et la femme, des cosmétiques… Et, bien entendu, des spécialités culinaires du Sud-Ouest ! On a tout de même voulu dépasser l’image d’une région cantonnée à « la bonne bouffe » uniquement, en montrant que le Sud-Ouest c’était aussi une pléiade de créateurs d’art de vivre qui bouillonnent d’idées.

PETIT STUDIO : Ces créateurs et producteurs, sur quels critères les avez-vous choisis ?

La Sudouesterie : Avant tout, on s’est concentrées sur des créations fabriquées exclusivement en France et au pays basque. Défendre le made in France était important pour nous. On aime aussi les maisons qui savent revisiter un savoir-faire artisanal avec une pointe de modernité, comme la marque Francette (espadrilles made in Pays Basque, NDLR) ou Atelier Halo (fabrique toulousaine d’objets en porcelaine). On apprécie l’utilisation de matières premières locales. Les créateurs et producteurs seront d’ailleurs présents sur place pour en discuter avec le public, on a tenu à ce qu’ils expliquent eux-mêmes la genèse de leurs produits avec leur accent (rires).

PETIT STUDIO : Vous allez dresser des tables de pique-nique au bord du Canal. Que va-t-on retrouver dans nos assiettes ?

La Sudouesterie : De très bonnes spécialités à prix abordables ! Un cornet de saucissons à 3 euros, des bières de Hossegor entre 4 et 5 euros, des rillettes d’oie, de la saucisse de canard, des terrines de volaille au piment d’espelette, du magret séché… Le public pourra aussi retrouver les produits de Balibert, une épicerie fine du 10ème créée par deux jeunes Toulousains l’an dernier. Ils proposeront sur place un panier « apéro pique-nique » conçu pour l’événement, de quoi s’attabler entre amis : une bouteille de bon vin, des serviettes, du pâté, de la saucsse de canard, du pain…

PETIT STUDIO : Merveille. Pourra-t-on retrouver tous ces produits en Ile-de-France après l’événement ?

La Sudouesterie : Pas encore. En dehors de Balibert, les productions sont avant tout présentes dans la région Sud-Ouest et sur les boutiques en ligne de certaines marques. Certains créateurs ont déjà exposé leurs produits sur des marchés de créateurs à Paris, mais c’est une minorité. Disons que c’est justement l’authenticité régionale, le côté découverte, et surtout la rareté des produits qui nous ont beaucoup intéressé. Cet événement est une occasion pour des jeunes créateurs d’exposer leurs travaux auprès d’un nouveau public. Et certains pour la toute première fois.

La Sudouesterie, ouverture le samedi 20 juin de 11h à 22h et le dimanche 21 juin de 11h à 20h. 13 rue Poulmarch 75010 Paris. Métro Jaques Bonsergent. Entrée gratuite.

> La page événement ici

 

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *